Acheter ou louer un bien

Guide : Vaut-il mieux acheter ou louer un bien immobilier ?

Acheter un bien immobilier est une démarche qui rassure toujours autant les français. Mais selon la situation et le projet de vie, ne vaut-il pas mieux choisir de louer son logement ?

Acheter ou louer son logement, quel est le plus intéressant ?

 

C’est une tendance assez ancrée dans l’inconscient collectif des français : louer son logement revient à jeter l’argent par les fenêtres, puisque les loyers sont perdus et ne permettent en aucun cas d’acquérir le bien au bout d’un certain temps.

 

Pourtant, louer ou acheter un bien est un choix personnel qui dépend de la situation de chacun et qui ne doit jamais être pris à la légère. Sauf si les finances ne sont pas un problème, acheter une maison ou un appartement revient généralement à s’endetter sur une bonne partie de sa vie, et même si à la fin on en ressort plus ou moins gagnant, il faut s’assurer de pouvoir assumer le remboursement d’un crédit sur de longues années.

 

Est-ce plus intéressant de louer ou d’acheter un bien immobilier ? Et dans quelles conditions vaut-il mieux choisir l’un ou l’autre ? Tentons de répondre à ces questions dans cet article.

 

Se renseigner sur la conjoncture actuelle

 

Des taux d’intérêts particulièrement favorables

 

Ce n’est une surprise pour personne : les taux de crédits immobiliers sont au plus bas pour cette année 2019, et tout porte à croire qu’ils se maintiendront, voire baisseront, au moins jusqu’à l’été 2020. Forcément, ce critère a fortement encouragé les investisseurs ces derniers temps, qui se sont précipités pour investir dans la pierre.

 

Pour autant, chose importante à savoir : lorsque les taux sont en baisse, c’est généralement que les prix sont en augmentation. Et en effet, c’est un fait largement constaté pour cette année : dans les grandes métropoles françaises, les prix n’ont cessé de grimper, à tel point que nous sommes en droit de commencer à s’interroger sur l’éventualité d’une bulle immobilière. Bien que cette hausse des prix ne soit pas généralisée sur tout le territoire national, nous assistons de plus en plus à la tournure spéculative que prennent certains marchés immobiliers en France.

 

Monter un projet solide qui prend en compte les spécificités du marché

 

Aussi, si nous prenons en compte les spécificités énoncées, vous aurez intérêt à devenir propriétaire uniquement si vous n’envisagez pas une revente rapide de votre bien. En effet, il faut aussi prendre en compte que l’immobilier a ses propres cycles, en moyenne assez longs (de cinq à dix ans), et que si vous devez vendre pour une quelconque raison de manière anticipée, vous le ferez certainement à perte.

 

Ajoutons à cela qu’un endettement sur une longue durée rend d’autant plus longue une réelle rentabilité, et que selon le secteur que vous choisirez pour investir, vous achèterez certainement votre bien à un prix surévalué (donc la plus-value sera difficile puisque les prix sont déjà bien hauts, et ne pourront pas monter beaucoup plus).

 

Cela fait donc beaucoup de risques à prendre pour peu d’assurance de rentabiliser votre action, mais c’est loin d’être impossible. Sondez le marché immobilier de la zone géographique qui vous intéresse, faites-vous accompagner de professionnels si besoin, et songez également à l’investissement locatif qui peut être une bonne manière de rentabiliser plus vite votre investissement, si le projet est bien réfléchi en amont et correctement monté.

 

Se projeter dans les deux situations et comparer

 

Malheureusement, il est très difficile d’anticiper la réelle rentabilité dans le cadre d’un achat, et dans le cadre d’une location. Ce n’est qu’à la revente du logement que le propriétaire pourra calculer s’il aurait mieux valu qu’il capitalise toutes ces années en s’économisant les taxes diverses et variées liées à l’achat d’un bien.

 

Les avantages à être propriétaire

 

L’accès à la propriété semble rassurer ses partisans, parce qu’il permet de se sentir réellement chez soi et de ne pas craindre, par exemple, de devoir quitter une location à la demande du propriétaire pour cause de vente du logement. C’est donc une situation plus stable, ce qui est un gros avantage quand on sait à quel point la stabilité est un critère recherché de nos jours.

 

De plus, qui dit être chez soi dit apporter toutes les modifications que l’on veut : abattre une cloison, créer une chambre, refaire sa cuisine…, tout est possible quand on est propriétaire de son logement, et sans avoir à quémander une autorisation auprès de qui que ce soit (excepté pour certains travaux qui peuvent exiger une déclaration en mairie, voire un permis de construire).

 

Aussi, beaucoup investissent dans l’immobilier afin de s’assurer d’être tranquille une fois à la retraite. C’est un avantage à relativiser, car à vrai dire, très peu de propriétaires vont jusqu’au bout de leur crédit initial et revendent souvent leur premier logement bien avant leur retraite.

 

Les avantages à être locataire

 

Bien que la location semble être une situation précaire, elle présente néanmoins bien des avantages. Même s’il est vrai qu’un locataire « perd » de l’argent tous les mois en le donnant à un propriétaire, il s’épargne tout de même un certain nombre de dépenses, ce qui peut lui permettre de capitaliser toute sa vie comme le ferait un propriétaire.

 

En effet, à part l’entretien courant qui est à sa charge, ce n’est pas à lui de payer les gros travaux liés au logement qu’il loue. De plus, il n’a pas à s’acquitter de la taxe foncière, ce qui est encore une sacrée économie sur l’année quand on sait qu’elle représente jusqu’à trois mois de loyers.

 

En termes de responsabilités, le locataire n’en n’a aucune autre que de jouir paisiblement du bien qu’il loue. Pas de temps perdu dans des démarches, des réunions de propriétaires et beaucoup moins de stress lié à la gestion du logement.

 

Enfin, être en location permet de rester mobile et ouvert à toute opportunité de changement de ville ou de région de manière rapide et peu contraignante. Un locataire peut changer facilement de logement lorsque sa situation l’exige (baisse ou hausse des revenus, arrivée d’un enfant, séparation, etc) ce qui n’est pas le cas pour un propriétaire qui doit être capable de se projeter sur les années à venir, et qui n’a pas d’autre choix que de parier sur l’avenir pour la réussite de son projet.

 

Acheter ou louer un bien est donc un choix tout à fait personnel qui dépend de la situation de chacun. Pour prendre une telle décision, vous devez être sûr d’avoir réfléchi correctement votre projet, en vous adressant par exemple à un professionnel qui pourra vous aider à penser à toutes les éventualités.