achat immobilier ancien corse

Pourquoi acheter un bien immobilier dans l’ancien à Ajaccio ?

Investir dans l’immobilier ancien permet de profiter de prix plus bas et d’envisager une plus-value à la revente en réalisant quelques travaux de rénovation.

Sur le marché immobilier d’Ajaccio, il est aussi facile d’investir dans le neuf que dans l’ancien. Le secteur de la construction est en plein essor et propose de plus en plus de programmes neufs. Cependant, l’immobilier ancien conserve ses avantages, notamment au niveau des prix mais aussi de la disponibilité en fonction de la zone géographique.

Avoir plus de choix dans le centre-ville d’Ajaccio

Dans cette ville comme ailleurs, les biens immobiliers dans le centre historique sont la plupart du temps anciens. Difficile de trouver un appartement neuf sans l’aide d’une agence immobilière à Ajaccio quand on cherche à acheter au cœur de la ville. Et pourtant, la localisation est un critère fondamental lorsqu’on souhaite investir dans l’immobilier, que ce soit pour une résidence principale ou pour un investissement locatif.

Puisque la construction est difficile dans les centres-villes déjà saturés, il y a de grandes chances pour que les acheteurs n’aient pas d’autre choix que de se tourner vers l’immobilier ancien s’ils souhaitent investir dans un bien proche des commerces et de toutes les commodités.

Trouver un bien immobilier avec une petite surface

Il est rare de trouver un bien immobilier neuf qui présente une petite surface habitable. Pourtant, les studios sont particulièrement intéressants à l’achat si l’objectif est d’investir pour faire de la location saisonnière ou à l’année. Ils pourront tout à fait convenir à des étudiants ou à des voyageurs en quête d’une location de vacances, d’autant plus que la demande locative est très importante à Ajaccio.

Pour investir dans une petite surface, il faudra donc presque obligatoirement se tourner vers le marché de l’ancien, et profiter de ces vieux appartements plein de charme qui bordent les rues du centre-ville.

Les prix de l’immobilier ancien sont plus accessibles

De manière générale, il est toujours plus bon marché d’investir dans l’ancien que dans le neuf (environ 15 à 20 % de différence de prix). Le point financier est plutôt délicat dans cette situation, car si un bien neuf est plus cher à l’achat, il propose des avantages économiques sur le plus long terme. Au contraire, un bien ancien présentera peut-être des performances énergétiques médiocres, et aura sans doute besoin de travaux pour être mis au goût de l’acquéreur.

Ceci dit, ces propos sont à nuancer : « ancien » ne signifie pas forcément que le bien est très vieux. Aussi, il est tout à fait possible d’investir dans l’ancien tout en achetant un bien immobilier très correct, avec une bonne classe énergétique, et qui ne nécessite qu’un petit rafraîchissement pour être remis au goût du jour.

Réaliser une plus-value grâce à la rénovation

C’est un avantage considérable lorsqu’on investit dans un bien immobilier ancien : en faisant quelques travaux de rénovation, il est possible de réaliser une belle plus-value lors de la revente. Pour cela, il faut tout de même bien réfléchir son projet, car entreprendre des travaux n’est pas une démarche sans conséquences.

En fonction de l’ampleur des rénovations, il faudra peut-être faire appel à un architecte qui aidera à définir les modalités du projet et à les budgétiser, mais aussi à des artisans pour réaliser concrètement les modifications. Acheter pour rénover est donc une idée plus ou moins coûteuse en fonction des travaux à réaliser mais aussi des compétences et des ressources de chacun : même du gros œuvre peut être bon marché si l’on peut s’épargner la main d’œuvre par exemple.

La rénovation énergétique sera particulièrement appréciée par les futurs acheteurs, surtout si la maison ou l’appartement présente des défauts d’isolation et s’avère énergivore. Néanmoins, c’est une valeur ajoutée toute relative en fonction des tendances du marché, car les acquéreurs sont beaucoup moins regardants sur les performances énergétiques lorsque les biens se font rares et qu’ils n’ont pas beaucoup de choix.