Louer quand on est en CDD

Louer un appartement en CDD avec ou sans garant

CDD et location d’un appartement : conseils, astuces et encouragements pour celles et ceux qui n’y croient pas !

Si vous êtes en CDD, trouver à vous loger peut relever du chemin de croix. En effet, par peur des impayés, les bailleurs refusent souvent d’accorder leur confiance aux personnes en situation précaire.

 

Louer un appartement en CDD est cependant parfaitement possible car il existe des solutions qui vous aideront à lever les réticences.

 

Nous vous proposons ci-dessous un petit tour d’horizon des astuces qui vous permettront d’accéder à une location malgré ce handicap.

 

Louer en CCD quand on a un garant à ses côtés

 

Louer en CDD avec garant est la première solution pour rassurer un bailleur. Il s’agit de présenter une personne dont la situation est suffisamment stable (elle détient par exemple le CDI de vos rêves …) pour qu’elle vous procure tout le crédit dont vous avez besoin.

 

Il doit s’agir d’une personne de confiance qui ne s’engage pas à la légère puisqu’elle devra payer le loyer à votre place si vous n’être plus en mesure de le faire. Une ou plusieurs personnes de votre famille ou de votre entourage peuvent tenir ce rôle, si elles présentent suffisamment de garanties. Il s’agit souvent de parents, frères et sœurs par exemple.

 

Mais vous pouvez aussi obtenir une caution de la part d’une banque. Pour cela, vous devrez verser une somme représentant plusieurs mois de loyers sur un compte qui sera bloqué et dans lequel la banque s’engage à puiser pour payer le propriétaire en cas de défaut de votre part.

 

Il faut cependant être en capacité d’abonder le compte à l’ouverture et de rémunérer la banque pour ce service. Cette solution s’adresse donc plutôt aux CDD à haut revenu.

 

Louer en CDD sans garant : comment faire ?

 

Louer un appartement en CDD sans garant reste toutefois possible. Vous pouvez vous tourner vers Action Logement (anciennement 1% logement), organisme qui propose des aides pour l’accès au logement afin de favoriser l’emploi. Le groupe possède des agences partout en France, ainsi qu’une plateforme.

 

Action Logement peut vous proposer deux aides pour louer un appartement en CDD sans garant :

 

  • L’avance loca-pass, qui est un prêt accordé pour financer le dépôt de garantie exigé lors de la signature du bail, encaissé par le propriétaire et restitué après l’état des lieux de sortie si le logement loué ne présente pas de dégradations. Il s’agit d’un prêt à taux zéro remboursable en 25 mois.
  • La garantie Visale (ou Visa pour le logement et l’emploi), qui n’est autre qu’une caution locative. Elle assure le paiement du loyer et des charges au propriétaire, et doit être remboursée si elle est déclenchée. Elle offre cependant au bailleur une garantie et une visibilité certaines. Par exemple, elle couvre 36 impayés de loyers et de charges locatives, déduction faite des APL, dans le parc privé locatif.

 

Pour les plus précaires, le fonds d’action sociale du travail temporaire (FASTT) permet de faciliter l’accès au logement pour les intérimaires.

 

Privilégier les relations de particuliers à particuliers

 

Le développement des plateformes numériques vous offre de précieuses ressources.

 

Par leur intermédiaire, vous pouvez entrer directement en contact avec des propriétaires en recherche de locataires, en passant outre les agences immobilières, leurs exigences parfois démesurées et leurs frais élevés.

 

Dans ce cas, c’est le propriétaire qui vous contacte, et s’il le fait, alors qu’il connaît votre dossier et votre situation, vous pouvez espérer qu’il se montrera accommodant !

 

Les plateformes de mises en relation intergénérationnelles peuvent quant à elles vous aider à trouver une famille ou une personne âgée qui accepteront de vous faire partager leur logement en échange de services comme du ménage, des courses ou de l’aide aux devoirs.

 

Enfin, pour les aficionados de l’auberge espagnole, les réseaux sociaux ou les sites spécialisés vous ouvrent la voie de la colocation. Elle vous permettra de mieux étayer votre dossier, car à plusieurs, on est plus forts !

 

Que vous souhaitiez louer en étant intérimaire, auto-entrepreneur ou en CDD, il faudra prendre votre courage à deux mains. Pour autant, il ne faut pas perdre espoir. De nombreuses solutions existent, qu’il s’agisse de passer par des organismes sociaux ou encore en imaginant d’autres solutions et modes de vie.