entretien joints salle de bains

Entretien des joints silicones de salle de bains, cuisine au sein d’une location : locataire ou propriétaire ?

En tant que locataire, il est essentiel de connaître les quelques points relatifs à la prise en charge financière de l’entretien de sa location. Pour ne pas se faire léser lors de réparations, il faut être en mesure de savoir si les frais de réparation sont à la charge du locataire ou du propriétaire. Concernant l’entretien des joints de salle de bains, de cuisine et de fenêtres, selon la nature des travaux, cela peut incomber autant à l’un qu’à l’autre.

 

Comment se passe la prise en charge de l’entretien des joints silicones dans une location ?

 

En termes de joints de salle de bains ou de cuisine, lorsque des réparations sont nécessaires au sein de la location, la loi prévoit que l’entretien régulier des équipements du logement et les petites réparations sont à la charge du locataire. Tel est d’ailleurs le cas pour le changement des joints de salle de bain. Il en va de même pour certaines autres clauses comme la négligence et la dégradation des biens mis à disposition pour le locataire comme les fenêtres.

 

Tandis que les frais correspondant à des travaux résultant d’un sinistre ou d’une vétusté du logement seront plutôt à la charge du propriétaire. Cependant, si à l’entrée du logement vous vous apercevez d’un éventuel problème de plomberie ou autre qui soit antérieur à la signature du bail, les frais deviendront également à la charge du propriétaire.

 

En résumé, c’est au locataire d’assumer l’entretien et les petits travaux en rapport avec le remplacement des joint. Quant au propriétaire, il devra remplacer dès que nécessaire tous les équipements sanitaires tels que lavabo, évier, baignoire, WC etc. Découvrez-en davantage sur les travaux à effectuer par le propriétaire, même en cours de location.

 

Pourquoi l’entretien de ses joints dans une location est-il nécessaire?

 

Il est nécessaire de procéder régulièrement à l’entretien des joints silicones pour garantir un équipement sain et exempt de moisissures qui contribuera au bien-être quotidien de la location. Les remplacements de vos joints de salle de bains et de cuisine sont des travaux qui sont nécessaires à la bonne étanchéité de vos équipements. Faire abstraction de cet entretien reviendrait à augmenter les frais à la charge du locataire mais aussi négliger son rôle ainsi que son devoir en tant qu’occupant de la location.

 

Les joints sont des éléments indispensables qui permettent entre autre la protection de l’équipement en lui-même mais aussi le revêtement mural et l’environnement extérieur. Si par exemple le joint de votre fenêtre présente des signes de porosité ou de détérioration, cela peut générer des problèmes d’isolation thermique et faire facilement grimper vos factures d’électricité. En revanche, s’il s’agit de joints sur un lavabo, un évier, une douche ou encore une baignoire, cela peut entraîner de gros risques de fuite.

 

Comment prévenir et anticiper l’entretien de vos joints

 

Avant d’entrer dans un logement, le locataire doit s’assurer de signer un bail de location où le propriétaire aura fait preuve d’une totale transparence sur les équipements et les appareillages se trouvant à l’intérieur.

 

L’objectif étant de rentrer dans une location où vous trouverez des joints de salle de bain, de cuisine et de fenêtres dans un parfait état. C’est impératif pour un locataire de pouvoir jouir d’une location avec des joints étanches.

 

Le locataire devra alors par la même occasion entretenir ce matériel et le restituer dans l’état dans lequel il les aura trouvés en rentrant dans sa location. Pour cela, il devra réaliser un entretien quotidien de ses joints de silicone qui incombe à ses responsabilités.