Impact taux d'intérêt sur prêt immo

Taux d’intérêt immobilier : Quel impact sur votre prêt ?

Négocier son crédit immobilier peut sembler un vrai casse-tête quand on ne maîtrise pas tous les tenants et les aboutissants. Voyons ici l’importance de négocier les taux d’intérêts pour une opération rentable.

Taux d’intérêt sur un crédit immobilier : comment financer au mieux son projet ?

Lorsque vous souhaitez accéder à la propriété, il est quasi-obligatoire de passer par la case de l’emprunt pour vous aider à financer l’achat de votre maison ou de votre appartement. Le problème se pose alors de négocier au mieux son crédit afin qu’il ne vous coûte pas une somme astronomique, qui viendrait contredire votre projet de rendre rentable votre transaction immobilière.

Est-il important de négocier le taux d’intérêt de son crédit ? Comment sauver les meubles lorsqu’on n’a pas forcément réfléchi à la question en amont ? Bref, comment s’endetter tout en ayant la possibilité de s’enrichir ? Réponses.

Les taux d’intérêts en vigueur actuellement

C’est du jamais vu du côté des taux d’intérêt pour les crédits immobiliers : avec une moyenne de 1,17% en Octobre 2019, ils n’ont jamais été aussi bas, et rendent donc favorable l’accès à la propriété pour les investisseurs.

La baisse des taux d’intérêts est une mesure voulue par la Banque Centrale Européenne, qui pratique des taux de dépôts négatifs vis-à-vis des banques : elles ont donc tout intérêt à investir leurs liquidités dans des crédits immobiliers plutôt que de les stocker dans un système qui ne leur rapporte rien, et même leur coûte de l’argent. Bonne nouvelle pour les particuliers : les taux n’ont pas prévu de remonter d’ici l’été 2020, et ils pourraient même encore baisser si cela s’avérait nécessaire.

Comment sont fixés les taux d’intérêts ?

Ce sont les organismes financiers prêteurs qui fixent librement les taux d’intérêts. Pour cela, ils s’appuient sur plusieurs critères (coût de l’emprunt à leur niveau, frais liés au fonctionnement, évaluation du risque, etc) qui leur permettent de faire varier ce taux selon la conjoncture des marchés financiers, mais aussi selon le profil de l’emprunteur.

La démarche est assez logique : plus la banque prend des risques en vous prêtant de l’argent, plus il est probable qu’elle augmentera les taux d’intérêts. Cependant, cette logique est à relativiser dans un contexte où le crédit immobilier est, pour le moment, l’opération la plus rentable pour les banques.

Concrètement, elles veulent prêter à tout prix, et ce au sens propre du terme. C’est donc une première information à connaître, puisqu’elle vous permet en tant qu’emprunteur de les mettre en concurrence afin d’obtenir le meilleur taux possible pour votre crédit.

L’impact du taux d’intérêts sur votre prêt

C’est une question essentielle : quel impact aura votre taux d’intérêts sur le remboursement de votre crédit ?

D’une part, on constate que plus on emprunte sur une longue durée, moins c’est avantageux en termes de rentabilité. L’augmentation de la durée du crédit n’est pas franchement proportionnelle à la hausse de votre capacité d’emprunt. Actuellement, il n’est pas recommandé d’emprunter sur plus de 25 ans : cela ne vous accordera pas beaucoup d’argent en plus, comparé aux intérêts dont vous devrez vous acquitter.

De manière évidente, plus vous empruntez sur une longue durée, plus vous devrez payer d’intérêts. Il est donc beaucoup plus avantageux de se constituer un bel apport personnel et d’emprunter sur de courtes durées pour financer l’achat de votre bien immobilier.

Faire racheter son crédit pour renégocier les taux d’intérêts

Quand on n’a pas suffisamment pris en compte l’importance de négocier son taux, ou que l’on a contracté un crédit avant la baisse significative de ces taux d’intérêts, il peut être intéressant de procéder à un rachat de crédit pour renégocier le taux pratiqué.

On estime que pour que cette opération soit rentable, il faut que les taux en vigueur soient inférieurs d’au moins un point par rapport au taux du crédit actuel. Forcément, plus votre profil sera intéressant pour les banques, plus vous aurez une chance d’avoir des réponses positives et des propositions rentables. Encore une fois, il faut toujours s’adresser à plusieurs organismes financiers afin d’être certain d’obtenir le meilleur taux possible.

Emprunter à taux fixe ou à taux révisable ?

Encore une modalité à prendre en compte lorsqu’on emprunte de l’argent : vaut-il mieux négocier un taux fixe ou un taux variable ?

Il est impossible de prévoir à l’avance la manière dont les taux évolueront au cours de votre crédit. Si vous empruntez à taux fixe, vous vous assurez de la constance de vos mensualités pendant toute la durée de l’emprunt. Au contraire, avec un taux variable, vos mensualités pourront être revues à la hausse ou à la baisse, en fonction de l’évolution des taux d’intérêts.

Cela dit, il est très courant que les banques pratiquent ce que l’on appelle des taux variables capés, c’est-à-dire qu’elles assurent à leurs clients que même si les taux augmentent, les mensualités seront limitées à un plafond défini lors de la signature du contrat.

Il faut noter également que les crédits à taux fixes présentent généralement des mensualités plus élevées, alors que choisir le taux variable vous assure des mensualités plus faibles mais susceptibles d’augmenter plus ou moins selon les changements de taux d’intérêts.

Il vous appartient donc d’apprécier le niveau de risque pour chacune de ces possibilités, et de choisir la modalité qui vous paraîtra la plus rentable en fonction de votre situation financière et de votre projet à long terme.