marché immobilier à Paris

Comment se porte le marché immobilier à paris ?

La crise de 2020 a profondément bouleversé le quotidien des parisiens et cela a eu des impacts sur le marché immobilier à Paris. A l’heure où la fin de cette crise semble pointer le bout de son nez, comment se porte le marché immobilier à Paris ? Est-ce le moment d’investir dans la ville lumière ? Tout ce que vous devez savoir sur le marché du logement en région parisienne.

Le marché immobilier Parisien déstabilisé par la crise sanitaire ?

Le marché immobilier de la ville Lumière, pourtant très dynamique en 2019 et 2020, a été particulièrement impacté par la crise sanitaire et les différents confinements. Nombreux sont les parisiens partis vivre à la campagne en raison de l’opportunité offerte par le télétravail et du besoin de se reconnecter à la nature. Conséquence : le nombre de logements en vente dans la Capitale n’a cessé d’augmenter (+ 89 % dans Paris intra muros) alors que la demande se tarissait légèrement.  Même les Franciliens, souvent premiers acheteurs d’appartements parisiens, se détournent de leur région d’origine et orientent davantage leur recherches immobilières vers la Province.

Acheter à Paris : peut-on compter sur une baisse des prix au m2 ?

Faut-il en conclure que les prix de l’immobilier à Paris vont baisser ? Ce n’est pas si évident que cela car la demande reste forte et le marché parisien est tellement en tension que le renforcement de l’offre de biens en vente ne devrait pas impacter tant que cela les prix. La baisse d’attractivité conjoncturelle de la Ville Lumière a seulement très légèrement impacté les prix à la vente avec un recul de 0,7 % sur le dernier trimestre. Mais attention, car dans la Capitale, les biens à la vente sont toujours rares.

Pour Paris Intra Muros, comptez 10680 euros du m2. C’est dans le 6 ème arrondissement de la ville que les prix au m2 sont les plus elevé, 14670 euros au m2 en moyenne ! Si vous visez les 1er, 2ème, 3ème ou 4 ème arrondissements, il faudra également compter entre 11 000 et 13 000 euros du m2. Un peu moins cher, les 13 ème arrondissements ( 9390 euros du m2) , 12 ème ( 9860 euros ) ou le 20 ème (9280 euros). Pour autant, si vous cherchez à acheter un appartement à Paris, c’est sans doute le bon moment car vous aurez davantage de choix et une marge de négociation plus importante !

 Comment se porte la location saisonnière dans la capitale ?

Autre fait marquant lié à la crise du Covid-19, la perte des flux touristiques qui sont pourtant habituellement majeurs dans la capitale. Une chute historique  de la fréquentation a été enregistrée en 2020, avec 33,1 millions de touristes en moins ! Les effets n’ont pas tardé à se faire sentir sur le marché locatif parisien. Le marché immobilier à Paris était marqué les années précédentes par une augmentation exponentielle des locations touristiques en meublé saisonnier, en lien avec le succès des plateformes de réservation. La fermeture des frontières, mais aussi des lieux de culture et de loisirs, à profondément bouleversé ce marché. Nombreux propriétaires se sont donc tourné vers le marché locatif annuel traditionnel, ce qui a remis sur le marché un nombre très important de biens à louer.  L’offre locative meublée a ainsi augmenté de + 204 % sur 1 an !

Prix des loyers à Paris : où en est-on ?

L’augmentation de l’offre locative a bien évidemment impacté les prix du loyer à Paris. Ceux-ci ont chuté de -1,1 à -1,4 % selon les types de biens. Si vous cherchez un logement en région Parisienne, c’est donc le bon moment pour trouver votre location. Selon les différents baromètres, le loyer mensuel moyen s’élève à 1 624 € pour un bien non meublé et à 1 812 € pour un meublé.

Le marché immobilier dans la périphérie parisienne

Autre phénomène particulièrement marquant : l’attrait de la grande couronne avec de nombreux parisiens qui souhaitent désormais privilégier l’acquisition d’un pavillon avec un extérieur en banlieue parisienne ou se rapprocher de la campagne. Conséquence de cette attractivité : les prix au m2 dans les Hauts-de-Seine, en Val-de-Marne ou en Seine-Saint-Denis ont augmenté. Si vous recherchez un logement en Ile-de-France, il est donc important d’avoir en tête que la demande explose dans ces départements de la région parisienne.